logo home

Accueil > Nationale > Dossiers > Stop aux violences masculines ! > Urgence contre les violences masculines

A l’occasion du 25 novembre 2015, Vie Féminine organise des actions d’animation et de sensibilisation contre les violences masculines.

Tous les jours, en Belgique, dans leur famille, au travail, dans la rue, à l’école, dans les médias ou les institutions publiques, les femmes subissent des violences particulières : celles qui leur sont faites principalement par des hommes et uniquement parce qu’elles sont des femmes. Malgré les chiffres, malgré de nombreuses prises de positions des pouvoirs publics, et même malgré les mortes, ces violences masculines sont banalisées, excusées, passées sous silence et souvent impunies. Cela doit cesser, il y a urgence, et il en va de notre responsabilité collective !

Toute l’année en Wallonie et à Bruxelles, Vie Féminine s’implique concrètement dans la lutte contre les violences masculines. Nous tissons des solidarités entre les femmes pour, ensemble, s’exprimer et s’écouter sans se juger, pour se soutenir, se reconstruire, et agir collectivement. Sur base des réalités que nous constatons au quotidien, nous interpellons les pouvoirs publics et les institutions sur les manquements graves qui permettent aux violences envers les femmes de perdurer.

- En ce 25 novembre, nous réitérons nos revendications de longue date :

Nous voulons une politique de prévention qui s’attaque aux racines du problème, aux causes des inégalités entre les sexes.

Les institutions publiques (police, justice, milieu médical, CPAS, médias...) doivent porter un autre regard sur les femmes victimes de violences pour mieux les accompagner.

La circulaire dite "Tolérance 0", qui vise à mieux prendre en compte les violences conjugales et à diminuer le nombre de dossiers classés sans suites, doit être appliquée de manière rigoureuse, ce qui est loin d’être le cas malgré son caractère obligatoire pour les services de police et de justice.

La lutte contre le sexisme doit être renforcée, notamment par un élargissement de la « loi contre le sexisme » adoptée en 2014 qui permet une extension de son champ d’action et qui prévoie des moyens concrets pour toucher les femmes concernées, en s’appuyant sur les associations de terrain et en évitant toute instrumentalisation à des fins racistes.

C’est dans cette optique que, ce 25 novembre, Vie Féminine organise des actions de sensibilisation dans plusieurs villes et villages. Retrouvez-nous, entre-autres, à Amay, Aywaille, Chimay, Fleurus, Hannut, Huy, La Louvière, Liège, Louvain-la-Neuve, Mons, Mouscron, Namur, Nivelles, Tournai ou encore Waremme. Au programme : animations en rue, Espaces Droits des Femmes, ciné-débats, rencontres littéraires, marches exploratoires, ...

Plus d’infos : Céline Caudron, 02/227.13.11, coordinatrice-nationale-cc@viefeminine.be

Pour en savoir plus :

> Téléchargez ci-dessous un focus sur différentes formes de violences masculines avec un bref état de la situation actuelle en Belgique

> Lisez notre prise de position "Pour une lecture féministe des violences conjugales"

> Commandez notre recherche-action "Face aux violences conjugales, quel est l’apport d’un mouvement féministe d’éducation permanente ?"

> (Re)découvrez notre campagne contre le sexisme qui reste encore d’actualité