Le retour de la « mère parfaite »

Novembre 2006


Par Irène Kaufer.

Un spectre hante les Etats-Unis, du moins leurs classes moyennes : le retour de la « mère parfaite ». Sous l’influence des théories psycho-éducatives d’aujourd’hui, relayées par les médias, les femmes américaines sont sous pression constante, culpabilisées de ne jamais en faire assez pour leurs enfants. Il leur faut les éveiller, les stimuler, les encourager sans cesse pour faire d’eux des gagnants dans une société de plus en plus dure. Et pour cela, être disponible 24 heures sur 24, renoncer au travail et même, parfois, à toute vie amoureuse avec son compagnon.

Vous pouvez, ci-dessous, télécharger cette analyse dans son intégralité.


Nous avons besoin de votre soutien