logo home

Facebook

Nos thématiques d'action 2014-2018

Vie Féminine présente son projet !

Les 12 conditions pour une société égalitaire, solidaire et juste

Frauenliga

Nous soutenir ?

Devenir membre ? Devenir bénévole ? Faire un don ? Léguer un monde plus juste ?
Plus d’information ici

Rendez-vous sur le site internet des asbl Mode d’Emploi !

News

recherche

Une

Femmes sans papiers : il est urgent de régulariser

A l’occasion de la Journée mondiale des réfugié·e·s, et dans le cadre de la campagne « Déconfinons les droits des sans-papiers », Vie Féminine et le Vrouwenraad demandent que la Belgique s’engage dans une démarche de régularisation de toutes les personnes sans titre de séjour et de pérennisation des titres de séjour précaires de toutes les personnes se trouvant actuellement sur le territoire.

Elles s’appellent Roukiate, Manuella, Malika, Cathy, et demandent le « droit d’avoir des droits ». Comme elles, de nombreuses femmes sans papiers ont tissé des liens durables en Belgique via leurs enfants, via des réseaux spécifiques (maisons de quartier, centres d’alphabétisation, consultations prénatales, centres de planning…), mais aussi via leur implication dans l’associatif, les mouvements de femmes, les réseaux de travail informels…

Déjà, avant la crise du coronavirus, les femmes sans papiers vivaient dans une extrême précarité. Sans statut légal, exploitées et mal payées pour les rares activités dévalorisées qui leur sont ouvertes, elles n’ont pas droit à la protection sociale. Elles ont peu de recours en cas de violences conjugales ou de litiges avec leur employeur/euse, ou leur propriétaire, de peur d’être arrêtées, puis expulsées du territoire.

Car, en Belgique, ne pas avoir de titre de séjour signifie ne pas exister aux yeux de la loi.

Aujourd’hui plus que jamais, il est urgent de régulariser la situation des femmes sans papiers afin de garantir leurs droits humains.
Au-delà de la régularisation et à l’heure du déconfinement, il est également fondamental que les personnes sans papiers, et les femmes en particulier, soient protégées et accompagnées. Le Vrowenraad et Vie Féminine demandent aux autorités politiques compétentes de :

+ Permettre aux femmes sans papiers d’accéder à tous les services tels que la police et la Justice, sans être menacées d’expulsion ou d’emprisonnement en centre fermé.

+ Garder une attention particulière aux risques de violences et d’abus sexuels dont sont victimes les femmes sans papiers.

+ Augmenter le nombre de places dans les refuges pour les femmes sans papiers victimes de violences (avec ou sans enfants) avec possibilité d’une régularisation accélérée.

+ Faciliter l’accès des personnes sans papiers à l’Aide Médicale Urgente et aux colis alimentaires.

+ Protéger les personnes sans papiers de la perte de leur logement.

+ Assurer la prolongation automatique du permis de séjour des personnes étrangères dont le titre arrive à terme durant la période de confinement/déconfinement.

+ Enfin, nous demandons aux pouvoirs publics d’assurer aux femmes la continuité de leur permis de séjour lié au travail, dans le cas de la perte de leur emploi suite aux mesures de (dé)confinement.

Dossiers

  • Coronavirus, confinement et déconfinement : Vie Féminine appelle à des mesures urgentes pour les droits des femmes

    Dernier article le 6 mai 2020
    Simone de Beauvoir le savait : « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. » Le moment de la crise est venu et prend la forme d’une pandémie de coronavirus (Covid-19), qui frappe notre pays et le monde. En contact permanent avec les femmes, Vie Féminine a, dès les premiers jours du confinement, adressé aux différentes Ministres chargées des droits des femmes et de l’égalité des chances une note reprenant des mesures urgentes pour protéger les droits des (...)
  • 8 mars 2020 en vue…

    Dernier article le 4 mars 2020
    Le 8 mars prochain, Journée internationale des droits des femmes, Vie féminine sera un peu partout, en Wallonie et à Bruxelles, avec les femmes qui auront décidé de faire grève. Mais pas n’importe quelle grève : la grève des femmes ! Ce 8 mars 2020, on a décidé de visibiliser, tout ce qu’on fait, au quotidien, pour le bon fonctionnement de ce quotidien… justement en ne le faisant pas ! Parce qu’il y a plusieurs choses qui ne tournent pas rond dans ce monde-ci. Il y a des rôles et tâches qui sont « imposés » aux femmes (liés à la sphère privée, au « ménage », à la famille, …) Que ce soit de (...)
  • Semaine d’étude 2019

    Dernier article le 19 juin 2019
    Namur - 2, 3 et 4 juillet 2019. Aujourd’hui, un peu partout, des femmes se réunissent et s’investissent : certaines au sein d’un service d’accueil de l’enfance, d’autres lors d’un rendez-vous régulier autour d’une activité, d’autres dans une formation ou pour construire un projet, d’autres encore le temps de mener une action ou plus longuement dans un atelier… et de mille autres façons ! Elles s’investissent, elles s’engagent, elles partagent leur temps… Certaines se disent féministes, d’autres non. Il s’agit le plus souvent d’engagements de proximité, mais portés par des motivations très (...)
  • Elections 2019 - Garantir les droits des femmes

    Dernier article le 16 juillet 2019
    A l’occasion des élections du 26 mai prochain, Vie Féminine défend auprès des candidat.es et élu.es ses priorités pour garantir les droits des femmes et appelle à la tenue des Assises pour les Droits des Femmes. Dans notre pays, les femmes rencontrent des obstacles pour faire appliquer leurs droits (droits sociaux et droit au/du travail, difficultés d’accès aux services de proximité ou à l’enseignement…). Des dossiers urgents évoluent trop lentement : lutte contre les violences, individualisation des droits en sécurité sociale, prise en compte des charges familiales, créances alimentaires, prise en (...)
  • Le SECAL

    Dernier article le 24 juin 2020
    Vie Féminine se bat pour un Service de Créances Alimentaires universel.
  • Stop aux violences masculines !

    Dernier article le 8 mai 2017
    Ensemble, mobilisons-nous pour que cessent les violences contre les femmes.
  • La maternité au 21e siècle !

    Dernier article le 20 mars 2017
    Une recherche-action qui récolte la parole des femmes sur le sens et les impacts de la maternité au 21e siècle !
  • Une loi contre le sexisme qui concerne tous les milieux !

    Dernier article le 16 avril 2014
    Réclamée de longue date par les organisations féministes, la lutte contre le sexisme est inscrite dans la loi depuis avril 2014. Une loi offre à notre société un cadre et des limites sur ce qui est admissible ou non. Vie Féminine se réjouit donc de son existence. Néanmoins, nous insistons sur le fait qu’il est fondamental d’envisager globalement le sexisme. Or cette loi ne concerne que l’espace public et quelques domaines de compétences fédérales (emploi, biens et services, etc.). Par ailleurs, nous resterons attentifs-ves à l’instrumentalisation de cette loi à d’autres fins que la lutte contre (...)

Archives de nos dossiers

  • Retrouvez ici nos dossiers plus anciens.