Les mères face aux violences policières

Rencontre en ligne


Le jeudi 19 novembre 2020, Vie Féminine animait un Facebook Live sur « la question des mères face aux violences policières, et dans leur lutte contre le racisme et le droit de vivre dans la dignité ». Cette rencontre était organisée dans le cadre du projet de la Fabrique des Solidarités. Ce projet, porté par Vie Féminine a pour objet de déconstruire les stéréotypes racistes et sexistes et les dénoncer, mais aussi à créer des solidarités politiques entre les femmes pour qu’elles puissent s’organiser et lutter contre ces stéréotypes.


PNG - 1.2 MoFemmes, mères, amies, sœurs, les femmes sont souvent aux premières lignes, témoins, victimes et actrices des luttes contre le racisme et les violences policières. Premières victimes de ces violences, lorsqu’elles sont sans-papiers, elles se battent pour obtenir une place dans nos sociétés.

Avec Selma Benkhelifa, juriste, spécialiste de la question des violences policières et des violences sexistes, Fatima Ouassak, politologue, cofondatrice du Front de mères, et présidente du réseau Classe/Genre/Race.

Ensemble, elles ont échangé autour des questions des violences policières et de la place des mères, des droits des personnes sans papiers, mais aussi autour du procès Mawda, une fillette de 2 ans tuée par un policier, lors d’une course poursuite.

Présentation des intervenantes :
Selma Benkhelifa est juriste, spécialiste de la question des violences policières et des violences sexistes. Elle a étudié à la faculté de droit à l’ULB. Elle fait partie du réseau PROGRESS Lawyers Network à Bruxelles depuis 2001. Spécialisée en droit des étrangers, Selma Benkhelifa est l’avocate de la famille de Mawda dans le cadre du procès qui s’est tenu à Mons [1].

Fatima Ouassak est politologue, cofondatrice du Front de mères, premier syndicat de parents d’élèves des quartiers populaires, et préside le réseau Classe/Genre/Race, qui lutte contre les discriminations subies par les femmes descendantes de l’immigration postcoloniale. « La Puissance des mères » est son premier livre.

Cette rencontre était animée par Vie Féminine, un mouvement féministe d’éducation permanente qui a pour objectif de promouvoir l’autonomie des femmes et plus particulièrement l’émancipation individuelle et collective des femmes des milieux populaires.

Retrouvez la rencontre dans son intégralité :


Nous avons besoin de votre soutien