L’agir féministe au temps du Covid

Entretien paru dans Culture et Démocratie - Décembre 2021

Féminismes et solidaritésDroits des femmesSociété du soin PolitiqueSolidarités


Fin 2021, Nadine Plateau réalisait, pour Culture et Démocratie, un entretien avec Aurore Kesch, présidente de Vie Féminine , ainsi qu’avec Noémie Van Erps, secrétaire générale (les Femmes prévoyantes socialistes - FPS) et Fanny Colard, coordinatrice éducation permanente.


"L’entretien met en lumière les bouleversements et ajustements vécus ces deux dernières années par deux associations d’éducation permanente, les Femmes Prévoyantes socialistes (FPS) et Vie Féminine (VF), toutes deux actives (avec leurs spécificités) dans la lutte contre les inégalités entre femmes et hommes.

Au-delà de l’éclairage qu’il apporte sur la manière accrue dont se manifestent ces inégalités depuis plus de deux ans, les témoignages de Noémie Van Erps (FPS), Fanny Colard (FPS) et Aurore Kesch (VF) soulèvent plusieurs questions qui se posent aujourd’hui à nombre d’associations actives auprès de différents publics dans le champ de l’éducation permanente : comment articuler action individuelle et collective ? Comment mener un travail de décodage et d’outillage critique sans perdre le lien avec le vécu des personnes avec qui l’on travaille ? Que permet ou devrait permettre le cadre de l’éducation permanente ? Comme Nadine Plateau le souligne, paradoxalement, « la pandémie a permis d’enrichir le concept d’éducation permanente, de l’ouvrir encore d’une autre manière sur la réalité de terrain et d’y inclure plus consciemment le fameux care qui y acquiert une vraie dimension politique ».

Retrouvez l’intégralité de cet entretien : https://www.cultureetdemocratie.be/articles/lagir-feministe-au-temps-du-covid/


Nous avons besoin de votre soutien