logo home

feed

  • Fil RSS du site
  • Fil RSS de la rubrique
  • Qu'est-ce que c'est ?
  • Vous abonnez au fil RSS de Vie Féminine vous permettra d'être tenu-e informé-e automatiquement des nouveautés publiées sur le site. Vous recevrez les nouveaux articles sur votre messagerie électronique.

recherche

Accueil > Nationale > Dossiers > Semaine d’étude 2018

Namur - 3, 4 et 5 juillet 2018

Nous entendons souvent aujourd’hui que la démocratie est en crise et que voter ne suffit plus. En même temps, on nous propose de plus en plus souvent de « participer » ! Mais est-ce que cela permet vraiment d’insuffler de la démocratie dans nos lieux de vie ? Qui au final garde le dernier mot quand le sexisme, le racisme et le capitalisme façonnent notre quotidien ?

Les femmes participent déjà, à Vie Féminine bien sûr, mais aussi dans d’autres lieux plus ou moins formels (quartier, association, crèche ou école des enfants, home, conseil d’administration d’asbl, etc.). Mais elles affrontent souvent des obstacles supplémentaires comme le fait de ne pas oser parler « en public », le sexisme des institutions et autres participants, la maîtrise de la langue, le racisme ou le mépris social. De plus, les évolutions sociales ont largement transformé les modes de vie et d’engagement des femmes. Alors quelles pratiques adopter aujourd’hui pour permettre à un maximum de femmes de participer – même celles qui rencontrent le plus de difficultés - et de faire valoir leurs voix ? Ces questions engagent la société comme notre Mouvement.

C’est pourquoi, nous vous proposons lors de ces 3 jours de partir des lieux concrets où participent les femmes pour mieux comprendre comment fonctionne la participation aujourd’hui. Quels sont les freins et les leviers ? Que pouvons-nous faire, nous qui voulons renforcer les femmes dans leurs droits et leurs capacités à influer sur la société et leurs conditions de vie ?

Par des échanges, des rencontres et des mises en situation, nous identifierons ensemble des conditions qui peuvent rendre la participation des femmes plus égalitaire et plus démocratique dans nos lieux et ailleurs.

Articles de cette rubrique