logo home

feed

  • Fil RSS du site
  • Fil RSS de la rubrique
  • Qu'est-ce que c'est ?
  • Vous abonnez au fil RSS de Vie Féminine vous permettra d'être tenu-e informé-e automatiquement des nouveautés publiées sur le site. Vous recevrez les nouveaux articles sur votre messagerie électronique.

recherche

Accueil > Campagnes > STOP à la chaise musicale avec leurs droits !

À l’occasion de la Journée Internationale des personnes handicapées, le 3 décembre 2013, Vie Féminine lance sa nouvelle campagne « STOP à la chaise musicale avec leurs droits ! », avec le soutien du GAMP (Groupe d’Action qui dénonce le Manque de Places pour personnes handicapées de grande dépendance).

L’Etat belge viole la charte sociale européenne

La Belgique et ses trois Régions ont été condamnés par le Comité européen des droits sociaux pour le manque de solutions diversifiées et adaptées au handicap de grande dépendance.

Les droits des personnes handicapés bafoués

Certains jeunes adultes souffrant d’un handicap de grande dépendance attentent depuis plus de trois ans qu’une place se libère dans un centre d’accueil et d’hébergement. Le handicap de grande dépendance ne donne en effet aucune priorité d’accès à une place.
Ils sont donc exclus des soins les plus appropriés à leurs besoins spécifiques.

La souffrance des familles reconnue

Le repli des personnes handicapées dans leurs familles provoquait des bouleversements parfois dramatiques dans leurs vies : à l’exclusion sociale s’ajoute rapidement la précarité.
C’est particulièrement le cas pour les femmes qui assument encore souvent seules la prise en charge d’un enfant handicapé. Elles doivent alors arrêter partiellement voire totalement de travailler, perdant ainsi toute protection sociale.

- Le Comité a réaffirmé que la prise en charge des personnes handicapées relève de la collectivité et qu’il est du devoir de l’Etat belge de prendre des mesures concrètes, diversifiées et adaptées aux besoins spécifiques des personnes handicapées de grande dépendance et de leurs familles !

Nos revendications !

Si Vie Féminine se réjouit de cette reconnaissance des droits des personnes handicapées et de leurs proches, nous attendons des pouvoirs publics concernés :
- des initiatives concrètes en conformité avec la décision du Comité européen des droits sociaux
-  la réalisation d’un recensement du nombre de personnes concernées par le handicap de grande dépendance afin de développer des politiques sociales cohérentes et adéquates.

- Via cette campagne, Vie Féminine souhaite aussi atteindre toutes les mères d’un adulte handicapé de grande dépendance qui vivent au quotidien l’isolement, la culpabilité et la précarité qui découlent du nombre insuffisant de places dans les centres d’accueil et d’hébergement.
Elles ont le droit d’exiger de l’Etat qu’il offre des solutions diversifiées et adaptées au handicap de grande dépendance. En outre, faire valoir ce droit ne revient pas à se déresponsabiliser de leur rôle de mère !

- Vie Féminine continuera à sensibiliser les institutions concernées, les organisations actives dans le secteur du handicap et les acteurs politiques de la situation spécifique des mères confrontées à la prise en charge d’un enfant handicapé, parce que leurs droits ne doivent pas être mis en jeu !

â–º Découvrez le tract de la campagne :

PDF - 277.9 ko

â–º Le communiqué de presse :

PDF - 212.6 ko

â–º En savoir plus ? Notre dossier de presse :

PDF - 1.3 Mo