logo home

Accueil > Positions > Prises de positions > Le droit de vote et d’éligibilité, là où je vis !

Vie Féminine souhaite que le débat sur le droit de vote et l’éligibilité à tous les niveaux de pouvoir soit relancé. (septembre 2006)

De nombreux débats ont précédé la loi sur le vote des étrangers, tant européens que non-européens. Des projets de loi ont été présentés et/ou amendés par les différents partis politiques. C’est finalement la version Monfils (MR) qui aura été retenue et adoptée le 19 mars 2004.

Face à cette loi restrictive, Vie Féminine souhaite que le débat sur le droit de vote et l’éligibilité à tous les niveaux de pouvoir soit relancé et que le droit de vote et d’éligibilité ne soit plus lié à la nationalité mais à une installation durable sur le territoire belge.

Vie Féminine estime en effet qu’il y a plus de sens à pouvoir voter et être élu sur base d’un ancrage quotidien dans une société donnée que grâce à une nationalité. Notre association revendique donc la possibilité, pour toute personne vivant sur le territoire belge depuis trois ans, de pouvoir s’exprimer et représenter les citoyen-ne-s, par le biais du droit de vote et d’éligibilité, indépendamment de sa nationalité.

Pour consulter cette prise de position dans son intégralité, téléchargez le document ci-joint.