logo home

Accueil > Nationale > Dossiers > 8 mars 2020 en vue… > Focus 5 : Le travail domestique

Travail domestique inégalitaire : les femmes disent STOP !

Ce n’est pas un scoop, aujourd’hui encore, les femmes assument la plus grande partie des tâches ménagères. Soin aux autres, courses, trajets, ménage, organisation familiale,… le travail domestique et l’éducation des enfants continuent à être majoritairement pris en charge par les femmes même lorsque ces dernières travaillent. Les travailleuses occupées à temps plein consacrent plus de 20h (21h45) par semaine à ces tâches, pour 14h39 pour les hommes. Le contraste est encore plus fort lorsque les femmes travaillent à temps partiel ou ne travaillent pas. Dans ce cas, elles consacrent deux fois plus de temps que les hommes aux tâches ménagères, aux soins et à l’éducation des enfants (environ 27-28 heures pour les femmes comparées aux 14h39 des hommes).

Qu’on le veuille ou non, cette organisation inégalitaire des temps structure fortement nos existences, dans la sphère sociale comme dans la vie intime, et enferment majoritairement les femmes dans des tâches invisibilisées et considérées comme revenant « naturellement » aux femmes, pour toute une frange de la population. Cette inégale répartition pèse considérablement sur la vie des femmes et sur la manière dont celles-ci vont pouvoir articuler ou pas leurs différents temps sociaux (famille, travail, loisir, engagement, sport, soin, etc.).

On a beau nous dire que « l’égalité est déjà là », les stéréotypes ont la peau dure et l’évolution du rapport aux tâches domestiques est une preuve qu’on n’y est pas encore.

Dans ce contexte de la grève des femmes du 8 mars prochain,
Vie Féminine invite les femmes à s’exprimer sur cette thématique qui les concerne au premier chef, et à balancer leurs « casseroles » !

Word - 68.2 ko