logo home

Accueil > Nationale > Dossiers > 8 mars 2020 en vue… > Communiqué de presse

Communiqué de presse

Quand les femmes s’arrêtent, le monde s’arrête !

Ce 8 mars 2020, Vie Féminine se mobilise pour participer activement à la grève des femmes et ainsi rejoindre l’appel international des mouvements féministes qui avait résonné pour la première fois en Belgique l’an dernier.

Ce 8 mars, nous allons visibiliser, tout ce que les femmes font au quotidien, pour le bon fonctionnement de ce quotidien… justement en ne le faisant pas ! A 11h, nous ferons du bruit partout où nous serons.

Parce que nous affirmons

- Qu’il y a des rôles et tâches qui sont « imposés » aux femmes dans la sphère privée, le « ménage », la famille, …
-  Et que ces rôles et ces tâches sont dévalorisés, minimisés et invisibilisés, alors qu’ils pallient le manque d’infrastructures et de propositions publiques et permettent à toute une société de fonctionner.

Elles peuvent être liées à la consommation, au travail domestique, au soin aux autres, au travail rémunéré, mais aussi à la fameuse « charge mentale »

Pour sensibiliser un maximum de femmes, Vie Féminine propose un focus hebdomadaire sur une dimension de ces tâches et charges :

- la semaine du 3/02 : le travail rémunéré
Les femmes restent majoritaires à occuper les emplois précaires et les temps partiels et leurs carrières précaires se répercutent sur leurs salaires et leurs pensions.

- la semaine du 10/02 : la charge mentale
La charge mentale, c’est cette responsabilité assumée par une majorité de femmes et qui consiste à organiser/planifier/programmer la vie quotidienne.

- la semaine du 17/02 : le soin aux autres
Dans leur privé ou à travers leur emploi, ce sont souvent aux femmes qu’on « confie » le care. Prendre soin des autres leur incomberait « « naturellement » » ?

- la semaine du 24/02 : la consommation
Cette thématique interroge nos modes de consommation et leur organisation pratique, mais aussi des réalités comme la taxe rose, le « féminism-washing », et d’autres phénomènes liés au capitalisme.

- la semaine du 02/03 : le travail domestique
Sous cette notion, on retrouvera notamment la « double journée » de beaucoup de femmes, le partage des tâches encore fortement genré et inégalitaire, …

Partout en Wallonie et à Bruxelles, Vie Féminine invite les femmes à se poser des questions sur ces différentes thématiques qui les concernent souvent de manière spécifique et à balancer leurs casseroles le 8 mars prochain !

Contact presse :
Aurore KESCH - Présidente Nationale
0494/05.38.98 - presidente-nationale@viefeminine.be
www.viefeminine.be
www.facebook.com/VieFeminine

PDF - 397 ko