logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Etudes > Corps et sexualité de femmes : une exploration /2ème partie

Deuxième partie : A la recherche d’une autre façon de parler de sexualité

Au mois d’octobre et de novembre 2016, Vie Féminine a consacré deux week-ends de formation-animation aux corps et sexualités des femmes. Ces week-ends ont donné lieu à deux études qui rendent compte du processus et des enseignements qui en ont été tirés. La première, sortie en 2017, est consacrée au corps des femmes, via le prisme des trois systèmes de domination : capitalisme, racisme et sexisme. La deuxième étude, proposée ici, est consacrée aux sexualités.

Le but de ce week-end était de mettre en œuvre les conditions d’une expression des envies et préoccupations des femmes présentes concernant le thème de la sexualité : comment l’aborder ? Quelles sont les questions que les femmes se posent ? Quel est le décalage entre leur définition de la sexualité et la manière dont la sexualité est définie et abordée aujourd’hui par les médias et la société en général ? C’est ce que nous pouvons découvrir dans cette étude.

Cette étude se divise en deux parties : une partie proposant des balises théoriques et éléments de compréhension au sujet de la sexualité, afin de d’avoir une vue d’ensemble de la façon dont la société conçoit aujourd’hui la sexualité et celle des femmes en particulier. Il s’agit de thèmes transversaux qui furent utiles à la préparation des week-ends. Ces thèmes ont été complétés de sujets spécifiques qui sont apparus lors de la rencontre des femmes, issus des préoccupations précises des participantes (le célibat, par exemple). Ils sont à lire en relation avec le hors-série d’axelle « Une sexualité à soi » (juillet-aout 2017) qui explore lui aussi des sujets issus des préoccupations qui ont émergé durant ce week-end (le lit conjugal, le consentement, les sextoys ou encore la petite topographie de la sexualité). Cette étude n’épuise donc pas le champ vaste de la sexualité et les multiples façons de l’aborder. Elle combine angles d’entrée généraux et particuliers, inspirés par l’expérience d’un groupe de femmes qui s’est réuni dans le cadre des week-ends résidentiels.

La deuxième partie explore l’expression des 12 femmes participantes à ce week-end, dans toutes ses nuances et différences avec ce que la société dit et donne à voir aujourd’hui des sexualités des femmes. Elle se nourrit de l’expérience collective et présente les éléments que les participantes ont choisi de partager, notamment, une définition collective de la sexualité élaborée à cette occasion. Ces paroles, riches et interpellantes, sont accompagnées d’une analyse et de pistes de réflexions qui pourront éclairer tout travail politique concernant les sexualités des femmes.

Sommaire :

INTRODUCTION

PARTIE 1 : DES MOTS POUR COMPRENDRE ET S’INFORMER
• La pudeur
• Plus de tabous ni de normes ?
• Filles et garçons, hommes et femmes, égaux devant la sexualité aujourd’hui ?
• Où sont construites les normes
• Le célibat, un vécu largement partagé
• L’éducation sexuelle en Belgique
• Sexualité et racisme
• La sexualité, terrain de mobilisation et de droits

PARTIE 2 : À LA RECHERCHE D’UNE FAÇON DIFFÉRENTE DE PARLER DE SEXUALITÉ
• Parler de sexualité, comment ?
• La sexualité selon des femmes, c’est quoi ?

CONCLUSIONS

Pour obtenir cette étude, vous pouvez contacter Vie Féminine via :
le secrétariat régional de votre région
le secrétariat national : secretariat-national@viefeminine.be
ou 02/227 13 00

Prix : 3,00 € membre de Vie Féminine / 5,00 € non-membre + frais d’envoi.