logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2018 > Étudiantes sur le fil. Quand elles jonglent avec la précarité

Par Camille Wernaers (texte) et Marie Leprêtre (illustrations)

Les études reviennent cher. Pour les porte-monnaie… mais aussi pour l’équilibre mental et physique de ces étudiantes qui, jour après jour, se débrouillent, jonglent entre les urgences et les priorités. Sous le poids des pressions financières, familiales et sociales, elles se retrouvent à devoir faire des « choix » qui n’en sont pas. « On devient cinglées », nous confie une jeune femme. Dans ces conditions, faut-il vraiment s’étonner que 6.000 étudiantes se prostituent chaque année en Belgique ? Pour en parler, axelle a discuté avec Renaud Maes, auteur d’une étude sur le sujet.

À découvrir en ligne !

axelle magazine
111, rue de la Poste - 1030 Bruxelles
Tel : 0032 2 227 13 19
axellemag@viefeminine.be
www.axellemag.be