logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2017 > Une réforme des pensions : à quel prix pour les femmes ? (Actualisation)

Par Noémie Emmanuel, Bureau d’étude de Vie féminine

Le système de pension est loin d’être égalitaire pour les femmes : 2/3 des personnes qui touchent une pension en dessous du seuil de pauvreté sont des femmes ; alors que l’écart de salaire hommes-femmes est de 22%, l’écart de pension1 est de 24,8%.

Ces conditions sont le produit de différents mécanismes sociaux : les inégalités structurelles du marché de l’emploi (temps partiels des secteurs féminisés, contrats flexibles, statuts précaires, CDD, discrimination à l’emploi, écart de salaire, emplois féminisés à bas salaires, peu de possibilités de progression, …) ; le partage inégalitaire du travail et du soin dans la sphère privée poussent les femmes à travailler à temps partiel ; le modèle familialiste du système de pension et les droits dérivés2 ; la méthode de calcul du montant de la pension sur base du salaire perçu et de la durée de
carrière.

Depuis 2011, les gouvernements successifs travaillent à une réforme du système de pension. La dernière déclaration gouvernementale qui date du 10 octobre 2017 confirme les grands axes du chantier. L’occasion de faire le point sur les différentes mesures votées et à venir et leur impact sur les pensions des femmes.