logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2016 > Folie des femmes

Par Véronique Laurent

Pourquoi la psychologie ne fait pas bon ménage avec le féminisme
(et pourquoi ça peut changer)

Pour "soigner" les femmes, ou plutôt pour les contrôler, différentes disciplines liées à la santé mentale ont développé au fil du temps un arsenal de réponses misogynes, de petites cases dans lesquelles ranger les "patientes" et de camisoles chimiques pour isoler les "malades". Que ce soit la psychiatrie (la spécialité médicale), la psychanalyse (l’exploration de l’inconscient) ou la psychologie (la science humaine), toutes contribuent encore aujourd’hui à une forme de contrôle des femmes. Si bien sûr, certaines pratiques "psy" peuvent représenter une porte ouverte sur soi-même, elles gagneraient, selon la psychologue Roxanne Chinikar, à se rapprocher du féminisme : elles permettraient alors une fameuse émancipation individuelle et collective...

axelle magazine
111, rue de la Poste - 1030 Bruxelles
Tel : 0032 2 227 13 19
axellemag@viefeminine.be
www.axellemag.be