logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2015 > Justice climatique pour les femmes !

Par Manon Legrand

Le 30 novembre prochain s’ouvrira à Paris la 21e Conférence des Nations Unies sur le climat, dite COP21. À l’issue des discussions, les représentants de 195 pays présenteront leurs objectifs pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. En attendant que soient révélés bonnes intentions concrètes ou engagements sans consistance pour que le réchauffement climatique ne dépasse pas la barre fatidique des 2 degrés, la société civile se mobilise, alerte sur les enjeux de la crise climatique et sur son impact sur les citoyens du globe. Cependant, ainsi que l’explique Brigitte Gloire (Oxfam-Solidarité) à axelle, tout le monde n’est pas égal face à la crise climatique. Les personnes les plus vulnérables, en particulier les femmes, en payent le prix fort, tandis que les entreprises multinationales, pourtant responsables du réchauffement et de l’exploitation irraisonnée des ressources planétaires, continuent leurs activités dévastatrices en toute impunité. Même si les conséquences dramatiques de la crise climatique s’illustrent aujourd’hui davantage dans l’hémisphère Sud, elles s’insinuent dans nos quotidiens : accaparement des terres, problèmes de santé, disparition des semences, menace sur la biodiversité ou encore – focus de ce dossier – crise de l’énergie... Ainsi, partout dans le monde, des femmes appellent à une transition ayant pour objectif une justice climatique et sociale globale.

axelle magazine
111, rue de la Poste - 1030 Bruxelles
Tel : 0032 2 227 13 19
axellemag@viefeminine.be