logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Etudes > Nos droits, on y croit ! Quels rapports les femmes entretiennent-elles avec leurs droits (...)

Comment les femmes parlent-elles de leurs droits ? Quels sont les freins qu’elles rencontrent dans l’application de leurs droits ? Quelle analyse peut-on faire des inégalités qu’elles vivent en matière de droits ? Dans quels domaines les droits des femmes restent- ils encore bafoués aujourd’hui ? Enfin, dans un contexte marqué par les inégalités et les mesures d’austérité, quelles sont les stratégies que les femmes mettent en place pour faire respecter leurs droits ? Voici autant de questions auxquelles l’étude tente d’apporter une réponse et une mise en perspective.

Pendant un an, sur les routes de Wallonie et de Bruxelles, avec la Caravelle des Droits des Femmes, composée d’une camionnette et de tentes, Vie Féminine a été à la rencontre de milliers de femmes qui nous ont fait part des nombreuses difficultés qu’elles vivent encore aujourd’hui pour faire respecter leurs droits : manque d’informations, mépris des institutions, grande précarité, etc. Du 8 mars 2013 au 8 mars 2014, la Caravelle des Droits des Femmes a sillonné plus de 70 villes et villages de Wallonie et de Bruxelles, organisant quelques 176 ateliers thématiques (violences, emploi, logement, santé, mobilité, handicap...) auxquels ont participé environ 6000 femmes.

Dès le début de l’élaboration du projet, nous avons été attentives à conserver et valoriser les contributions des femmes qui y ont participé et nous avons donc récolté un maximum de réalités vécues par les femmes sur leurs droits, tout au long de ce processus. Toutes ces traces représentent une matière brute et originale qui nous a permis de répondre à la question centrale de notre étude : « qu’est-ce que travailler sur les droits, dans la proximité et l’espace public peut nous apprendre sur les droits des femmes aujourd’hui ? ».

Cette étude se structure en trois parties :

1) les droits bafoués dans la vie des femmes

Violences conjugales, sexisme, précarité, logement, santé, migrations, temps pour soi, institution et services collectifs, mobilité, divorce : autant de thèmes autour desquels les femmes se sont exprimées pendant un an de Caravelle. L’étude met un accent particulier sur les nouveaux angles, tout ce qui nous a étonnées, que l’on a appris.

2) le rapport que les femmes entretiennent avec leurs droits

Au-delà de ces apprentissages sur les droits des femmes dans différents champs, nous avons aussi été surprises par d’autres aspects plus globaux somme par exemple l’occupation de l’espace public différente pour les femmes et pour les hommes, les nombreuses réactions de résistance auxquelles nous avons dû faire face ou encore le vécu particulier de certains groupes de femmes vis-à -vis des droits.

3) les droits que les femmes revendiquent

Durant tout le parcours de la Caravelle des Droits des Femmes, les participantes ont été invitées à alimenter et compléter une Charte des Droits des Femmes grâce à diverses méthodologies participatives. C’est sur la base de ces nombreuses contributions que nous poursuivrons le travail politique sur les droits des femmes, ainsi que notre travail d’éducation permanente pour maintenir les droits acquis collectivement, les rendre réellement effectifs, empêcher leur détricotage (sous prétexte de l’austérité) et en conquérir de nouveaux. Cette troisième partie offre une analyse, un point de vue sur les grandes tendances (convergences et divergences) qui ressortent de ces contributions à la Charte.

Pour obtenir cette étude, vous pouvez contacter Vie Féminine via :
- le secrétariat régional de votre région
- le secrétariat national : secretariat-national@viefeminine.be
- ou 02/227 13 00

Prix : 3,00 € membre de Vie Féminine / 5,00 € non-membre + frais d’envoi.