logo home

Accueil > Positions > Analyses > 2014 > La grammaire de l’égalité : Féminiser la langue française

Par Annabelle Georgen

Les mots ont-ils un sexe ? Cette question posée par la linguiste Marina Yaguello n’est pas une question purement rhétorique. Souvent – et y compris au sein de la rédaction d’axelle – l’emploi de certains mots au féminin nous interpelle, entre volonté d’exactitude et démarche militante. En effet, c’est parce que le langage est la forge du pouvoir que certains mettent encore des obstacles sur la route de la féminisation du vocabulaire. Des atermoiements de l’Académie française aux remarques misogynes, les femmes sont priées de se conformer aux règles du masculin universel. Mais si l’usage du français est le produit de notre société, notre langue permet bel et bien d’utiliser des formes du féminin, faisant exister en toutes lettres une réalité plurielle comprenant – enfin – les femmes. Nous détenons, avec nos propres mots, le pouvoir de l’égalité grammaticalement correcte !

axelle magazine
111, rue de la Poste - 1030 Bruxelles
Tel : 0032 2 227 13 19
axellemag@viefeminine.be