logo home

Accueil > Nationale > Dossiers > Accueil de l’enfance : un statut complet pour les accueillantes & une place de qualité pour (...) > Un enfant = Une place d’accueil de qualité, une responsabilité collective !

Vie Féminine et la Fédération des Services Maternels et Infantiles (FSMI) revendiquent un accueil de l’enfance qui soit universel, de qualité et porté par la collectivité.

Depuis plusieurs années, Vie Féminine et la Fédération des Services Maternels et Infantiles (FSMI) revendiquent un accueil de l’enfance qui soit universel, de qualité et porté par la collectivité.

La recherche d’un milieu d’accueil pour les enfants de 0 à 12 ans s’apparente à un véritable parcours du combattant : manque de places, listes d’attentes interminables, obligation de trouver des solutions « temporaires » ou de faire appel – quand c’est possible – à des relais familiaux ou autre, non-reconnaissance des travailleuses et travailleurs du secteur, manque de moyens et de coordination politique... C’est pourquoi de 2010 à 2013, Vie Féminine et la Fédération des Services Maternels et Infantiles (FSMI) ont mené une campagne pour que chaque enfant ait droit à une place d’accueil de qualité et pour faire de l’accueil de l’enfance une responsabilité collective de toute la société.

Tous les enfants doivent avoir les mêmes chances d’être accueillis dans un milieu d’accueil, de socialisation et d’éducation de qualité, quelle que soit la situation sociale, économique, culturelle et/ou géographique de leurs parents. Comme pour l’enseignement, ce droit à l’accueil doit être traduit dans un dispositif spécifique. Celui-ci doit s’articuler autour des trois fonctions complémentaires remplies par l’accueil de l’enfance : une fonction sociale, une fonction éducative et une fonction économique.

Mais force est de constater qu’à l’heure actuelle, les difficultés du secteur de l’accueil de l’enfance constituent un frein à ce que chaque enfant qui naisse puisse avoir le droit à une place d’accueil de qualité quel que soit le contexte économique, culturel et géographique dans lequel il évolue.

Pour atteindre cet objectif, la FSMI a donc émis ses revendications pour une politique cohérente de l’accueil de l’enfance en Fédération Wallonie Bruxelles