logo home

Accueil > Positions > Analyses > 2014 > Les migrants, boucs émissaires de la crise

Par Nina Sirilma

À moins d’un mois des élections européennes, les mouvements antiracistes et féministes tirent la sonnette d’alarme. À l’image du Royaume-Uni, certains pays membres reprochent aux migrants d’être une charge financière trop pesante et appellent à la restriction de leurs droits et libertés. Des études récentes démontrent pourtant qu’en termes économiques, les migrants rapportent plus que ce qu’ils ne coûtent... Nous avons fait le point avec Michaël Privot, directeur du Réseau européen de lutte contre le racisme (ENAR).

axelle magazine
111, rue de la Poste - 1030 Bruxelles
Tel : 0032 2 227 13 19
axellemag@viefeminine.be