logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Etudes > Nos désirs font désordre : Renforcer notre pouvoir d’être et d’agir pour transformer le (...)

Tout au long de cette étude, nous avons voulu mettre en avant des femmes qui, seules ou avec d’autres, ont eu l’audace de passer à l’action, de sortir du cadre, de changer la vie. Ces femmes nous donnent des forces et nous aident à laisser s’épanouir nos propres désirs. Car les droits auxquels nous aspirons ne deviennent vraiment réels que quand nous pouvons les exercer concrètement. Et lorsque nous le faisons, même de manière apparemment minime, le contexte dans lequel nous vivons s’en trouve radicalement transformé.

Désir d’égalité, de liberté, de justice. Désir de vivre en paix. Désir de se révolter, d’exister pleinement, de changer le monde. Désir d’être respectée. Désir de tisser des solidarités, de tourner le dos aux jugements, de colorer notre monde... Comme le dit si bien le slogan féministe "Nos désirs font désordre", chaque fois qu’une femme prend ses désirs au sérieux et ose s’emparer de ses droits, elle trouble l’ordre établi !

Tout au long de cette étude, nous avons voulu mettre en avant des femmes qui, seules ou avec d’autres, ont eu l’audace de passer à l’action, de sortir du cadre, de changer la vie. Qu’elles soient connues ou pas, qu’elles vivent ici ou ailleurs, ces femmes nous donnent des forces et nous aident à laisser s’épanouir nos propres désirs. Car les droits auxquels nous aspirons ne deviennent vraiment réels que quand nous pouvons les exercer concrètement. Et lorsque nous le faisons, même de manière apparemment minime, le contexte dans lequel nous vivons s’en trouve radicalement transformé.

Dans cette étude, nous avons rassemblé plusieurs contributions qui matérialisent l’émergence, l’épanouissement et les impacts individuels et collectifs du pouvoir d’être et d’agir chez des femmes “inspirantes” . Cette approche particulière nous a incitées à privilégier le portrait et l’entretien.

L’étude se clôture sur des conclusions qui tentent de tirer des fils communs à ces diverses expériences et pratiques individuelles ou collectives en s’appuyant sur des concepts théoriques comme les “capabilités” ou “l’empowerment” .

Les différentes contributions rassemblées ici ont été publiées, avec d’autres textes et images, dans le numéro Hors-série d’axelle, intitulé « Nos désirs font désordre », paru en juillet 2013 et diffusé à large échelle lors de notre semaine d’étude.

Pour obtenir cette étude, vous pouvez contacter Vie Féminine via :
- le secrétariat régional de votre région
- le secrétariat national : secretariat-national@viefeminine.be
ou 02 227 13 00