logo home

Accueil > Enfance/FSMI > La Une > Chantier ouvert sur les financements de l’accueil de l’Enfance en Fédération Wallonie-Bruxelles

Un événement s’inscrivant dans le cadre de la Campagne Enfance de Vie Féminine et de la FSMI.

Les actes de la journée sont disponibles ci-dessous en format PDF

La question du financement des structures d’accueil de l’Enfance n’est pas anodine. Elle influe directement sur la qualité de l’accueil, sur son accessibilité, sur les parents, sur les travailleuses/ travailleurs du secteur, sur la vie des services, etc...
Pourtant, à ce jour, l’éclatement des modes de financement, la séparation des compétences et des responsabilités des autorités concernées et leur fonctionnement cloisonné confèrent au secteur une forme de mosaïque complexe qui rend ardues les volontés de coordination pour une politique cohérente.

Dans le cadre du troisième volet (2012) de la Campagne Enfance de Vie Féminine, axé sur la nécessité de faire de l’accueil de l’Enfance une responsabilité collective de toute la société, la FSMI a organisé le 9 octobre 2012, en collaboration avec le CERE, une journée de « Chantier ouvert » sur les financements de l’accueil de l’enfance en Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’objectif de ce Chantier ouvert, qui s’est déroulé symboliquement au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, était d’initier un processus de réflexion avec l’ensemble des participant.e.s. L’idée étant, par la suite, d’en retirer des pistes de propositions à adresser aux politiques pour une gestion du financement de l’accueil de l’enfance qui soit efficace, cohérente et mieux adaptée aux besoins des enfants, des familles, des services d’accueil et de leurs travailleuses/travailleurs.

Une bonne centaine de personnes, représentant.e.s de politiques, d’institutions publiques, de syndicats, de fédérations/coordinations concerné.e.s par l’enfance ont participé à ce Chantier. Nous y avons fait le point sur la situation actuelle du financement du secteur et sur ses impacts au quotidien, par le biais de témoignages de personnes de terrain. Après quoi, nous avons découvert des alternatives à notre mode de fonctionnement en nous arrêtant sur d’autres modèles de financement pour l’accueil de l’enfance en Europe. Enfin, nous avons réfléchi, au sein d’ateliers, à des propositions visant à améliorer la gestion du financement de l’accueil de l’Enfance.

Malgré le constat de nombreuses difficultés et éclatements dans le monde de l’accueil de l’Enfance, la journée, qui a réussi à faire émerger un sentiment d’appartenance des participant.e.s à un même secteur, a été riche en échanges et est encourageante pour la poursuite du travail qui a été initié.

Après la publication des actes de la journée en janvier 2013, le travail initié le 9 octobre se poursuivra par l’extraction de recommandations issues des réflexions nées lors de ce Chantier ouvert. L’objectif sera alors de les adresser aux politiques concernés en espérant les amener toutes et tous à prendre leurs responsabilités sur cette question primordiale et les inviter à s’engager à des actions concrètes pour un véritable changement.

Ci-dessous, la vidéo de l’intervention de Daisy Croquette qui amène un peu de légèreté dans le débat... Elle présente à l’auditoire un kit de soutien aux personnes confrontées aux difficultés financières propres au secteur de l’accueil de l’enfance.

Galerie d'images