logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2006 > Femmes et politique

Intervention de Vie Féminine lors de la journée du 22 avril organisée en partenariat avec Méridienne et Femmes en Marche.

Intervention de Vie Féminine lors de la journée du 22 avril organisée en partenariat avec Méridienne et Femmes en Marche.

1 Evolution de la place des femmes dans le monde politique

Le droit de vote :

Si en 1919, le principe « un homme, une voix » était acquis, les femmes étaient exclues du droit de vote. Certaines femmes pouvaient voter : les veuves de soldats morts à la guerre 14-18 ou de civils tués par les allemands. Les femmes votaient donc à la place de leur mari ou de leur fils. Ce droit est resté dans notre histoire sous le nom « vote des morts ».

En 1921, les femmes ont pu voter aux élections communales pour les récompenser de leur patriotisme pendant la guerre.

En 1948, les femmes ont enfin le droit de vote à toutes les élections. Donc après la seconde guerre mondiale. Pour les spécialistes de l’histoire politique des femmes, c’est aussi un vote « récompense » comme après la première guerre. On les reconnaît citoyennes, mais pas au nom de l’égalité.

Les grands partis politiques avaient peur du vote des femmes. Pour le parti Catholique, la femme devait être bonne mère de famille, s’occuper des pauvres... Elle perdrait son âme en entrant dans la vie politique. La famille et la société seraient désorganisées. Ces idées étaient moins présentes au parti libéral et au parti socialiste. Ces partis avaient surtout peur que beaucoup de femmes ne votent « catholique ». Le combat de femmes courageuses, l’évolution des mentalités mais surtout deux guerres mondiales ont vaincu ces peurs.

Vous pouvez, ci-dessous, télécharger cette analyse dans son intégralité.