logo home

Accueil > Nationale > Archives de nos dossiers > Vie Féminine en Congrès le 29 mai 2010 > Une rentrée 2010-2011 au rythme des 12 conditions pour une société égalitaire, solidaire et (...)

Une rentrée 2010-2011 au rythme des 12 conditions pour une société égalitaire, solidaire et juste

Notre Congrès « Egalité... En avant toutes », qui s’est tenu le 29 mai dernier à Bruxelles, a permis le vote de 12 conditions pour une société égalitaire, solidaire et juste. Ces 12 conditions sont ancrées dans le quotidien des femmes et touchent à des domaines aussi variés que le travail, l’autonomie financière, la consommation durable, les violences, la maternité, les institutions, les solidarités entre femmes...

Ce texte constitue donc un tournant important pour notre Mouvement :
- Parce qu’il a fait l’objet d’un long processus participatif avec des centaines de femmes à travers la Wallonie et Bruxelles.
- Parce qu’il s’est appuyé sur le vécu et la parole des femmes qui se sont impliquées dans ce processus.
- Parce chaque mot a été pesé/repesé, revu/corrigé dans le cadre des nombreux allers/retours, et ce jusqu’au dernier jour, afin qu’il colle le plus possible aux aspirations d’un maximum de femmes.
- Parce qu’il dénonce les inégalités vécues par les femmes aujourd’hui et, en même temps, fait preuve d’une « utopie réaliste ».
- Parce qu’il a été voté et validé collectivement le 29 mai.
- Parce qu’il nous renvoie à des exigences encore plus grandes pour améliorer la vie des femmes (égalitaire, solidaire, de plaisirs, ...)
- Parce qu’il représente, avec ses qualités et aussi ses défauts, ce que nous sommes et ce que nous voulons défendre en tant que Mouvement féministe d’éducation permanente ici et maintenant. Il colle et collera plus que jamais à notre identité collective.
- Parce qu’il nous donne l’occasion de ré-éclairer tout ce que nous allons faire et réfléchir à tous les niveaux du Mouvement.

Ce projet voté le 29 mai est donc d’une importance fondamentale pour le travail que nous réaliserons dans les mois et les années à venir. Pour la rentrée sociale, les conditions (toutes ou en partie) nous donnent l’occasion de relancer un nouveau processus pour que chacune puisse s’y arrêter, y apporter son point de vue, s’en inspirer pour des débats ou des actions dans l’espace public, se mobiliser autour d’un travail politique... Les conditions sont autant d’occasions pour faire un travail d’éducation permanente à tous les niveaux du Mouvement : local, régional, national... Ce texte nous a déjà inspirées pour le thème et les débats de notre dernière Semaine d’étude. Nous avons en effet eu l’occasion de travailler sur la question des droits économiques (revenus, emploi, sécurité sociale, accueil de l’enfance...).

A partir d’aujourd’hui, nos 12 conditions deviennent donc incontournables !

Cette rentrée sociale sera également rythmée par d’autres actions et moments forts. Citons le lancement de la campagne enfance « Un enfant = une place d’accueil de qualité », la Marche Mondiale des Femmes qui se tiendra le 10 octobre à Tervuren ou encore la clôture de notre campagne sur le SECAL. Nous ne manquerons pas non plus de poursuivre notre travail politique et les interpellations à destination des différents niveaux de compétence. Et enfin, l’année qui s’annonce verra également la poursuite de notre combat pour une révision du décret de l’éducation permanente, dans le sens de la motion politique votée en conclusion de notre Congrès du 29 mai 2010.

Excellente année sociale à toutes,