logo home

Autres articles dans cette rubrique

recherche

Accueil > Positions > Analyses > 2006 > Une société profondément inégalitaire et violente

Par Luc Carton, Philosophe, chargé de mission auprès de la DG Culture.

Par Luc Carton, Philosophe, chargé de mission auprès de la DG Culture.

D’abord, merci à toutes les responsables de Vie Féminine de m’avoir demandé de revenir (pour les plus anciennes, je crois que c’est la 3e fois que j’interviens en début de Semaine d’étude ; la 1ère, c’était en 1987 avec Josette Thibeau, que je salue). Chaque fois, j’ai un peu plus peur : peur de parler, parce que vous êtes un public drôle et impressionnant et que la demande qui m’est faite, et qui est faite à n’importe qui dans cette posture, est une demande intimidante. C’est en effet intimidant d’essayer de rassembler ses intuitions, son imagination aussi et ses analyses pour parler de la société tout entière.

C’est d’ailleurs plus impressionnant aujourd’hui qu’il y a 20 ans. Peut-être parce qu’aujourd’hui, nous devons renoncer à produire une image globalisante et totalisante du monde.
Mais peut-être est-ce un bien que nous n’ayons plus une interprétation dominante du monde, un bien parce que nous avons ainsi beaucoup plus à penser ensemble, à partir de nos expériences du monde. Ces expériences du monde, et en particulier, l’expérience des femmes, sont devenues aujourd’hui essentielles à notre théorie du monde. Aussi ne devons-nous pas avoir la nostalgie de ce temps de l’interprétation unique.

Vous pouvez, ci-dessous, télécharger cette analyse dans son intégralité.